Le CBD contre la douleur

CBD et douleur : le CBD peut-il remplacer votre médicament anti-douleur ?

Le CBD est un analgésique naturel qui ne comporte aucun risque de dépendance ou d’abus. Dans certains cas, les patients souffrant de douleur chronique ont entièrement remplacé leur prescription d’analgésiques par du CBD. Les preuves disponibles indiquent que le CBD est une alternative efficace et plus sûre à la gestion de la douleur.

CBD et douleur : le CBD peut-il remplacer votre médicament anti-douleur ?
Le CBD est-il un antidouleur naturel ? La recherche s’intéresse de plus en plus au potentiel du chanvre contre les douleurs.

Un Aperçu De La Douleur Chronique Et Des Analgésiques

La douleur chronique, définie comme une douleur qui dure six mois ou plus, est un problème de santé important.

Types D’analgésiques

Les analgésiques peuvent être divisés en deux formes : les opioïdes et les non-opioïdes. Voici une liste d’analgésiques courants :

OPIOÏDES NON-OPIOIDES
Codéine (présente dans le Tylenol et le Robitussin) Aspirine ou Advil
Fentanyl (Actiq, Duragesic) Ibuprofène
Hydrocodone (Lorcet, Lortab) Essprin
Morphine (Kadian) Acétaminophène (Tylenol)
Méthadone (Dolophine)
Oxycodone (OxyContin)

Les analgésiques opioïdes sont destinés à traiter les douleurs modérées et sévères, tandis que les non-opioïdes sont souvent suffisants pour les douleurs légères, comme les maux de dos ou les maux de tête.

Comment Fonctionnent Les Analgésiques

Les analgésiques opioïdes ciblent les récepteurs opioïdes dans le corps, qui existent généralement dans le cerveau et la moelle épinière. Les opioïdes bloquent les signaux de douleur, soulageant la perception de la douleur d’un individu sans réellement interagir avec la source de la douleur.

Les non-opioïdes fonctionnent différemment :

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l’aspirine et l’ibuprofène, ciblent un groupe d’hormones appelées prostaglandines, qui sont créées à la source d’une blessure et envoient des signaux de douleur.
  • Les AINS réduisent la production de prostaglandines, prévenant ainsi la douleur.

Un autre non-opioïde, l’acétaminophène (Tylenol), semble bloquer les produits chimiques dans le cerveau qui créent des signaux de douleur.

Comment La Consommation D’opioïdes Peut Entraîner Une Dépendance

Lorsque les opioïdes interagissent avec les récepteurs opioïdes, ils augmentent la libération d’endorphines.

CBD et douleur : le CBD peut-il remplacer votre médicament anti-douleur ?Les endorphines sont des neurotransmetteurs qui soulagent la douleur et produisent des sensations d’euphorie. À mesure que la consommation d’opioïdes persiste, une personne peut développer une tolérance à la drogue. La tolérance se produit lorsque la dose actuelle d’opioïdes ne peut plus atteindre le même niveau d’euphorie, ce qui est dû au fait que le corps crée moins d’endorphines. Cela amène les gens à utiliser des doses plus élevées d’opioïdes pour se sentir à nouveau bien.

Finalement, les sentiments d’euphorie peuvent s’estomper complètement et les patients prendront des opioïdes juste pour se sentir normaux . 

Si un patient décide d’arrêter d’utiliser les analgésiques, les symptômes de sevrage seront probablement pires que la douleur initiale que le patient prenait des opioïdes pour traiter en premier lieu.

Tous ces facteurs peuvent contribuer à la dépendance aux opioïdes.

Effets Secondaires Des Analgésiques

Les analgésiques peuvent entraîner plusieurs effets secondaires potentiellement indésirables. Dans le cas des opioïdes, les effets secondaires peuvent inclure :

  • Constipation
  • Somnolence
  • La nausée
  • Vomissement
  • Dépendance

Les médicaments non opioïdes peuvent également entraîner des complications, telles que :

  • Risque accru de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral
  • Ulcères d’estomac et saignements gastro-intestinaux
  • Problèmes rénaux

Contrairement à certains analgésiques, le CBD manque d’effets secondaires graves ou de possibilité de dépendance, ce qui en fait une option potentiellement plus sûre pour traiter la douleur.

Études Sur Le CBD Pour Soulager La Douleur

La recherche a montré que la modulation du système endocannabinoïde (SEC) et l’administration de CBD sont des options viables dans le traitement de la douleur.

Les analgésiques sont connus pour interagir avec le SEC.

Des études montrent que les opioïdes activent les récepteurs ECS pour aider à soulager la douleur, et les AINS augmentent le niveau d’endocannabinoïdes dans le corps pour diminuer la perception de la douleur.

Plusieurs études suggèrent que le CBD est un élément essentiel dans le traitement de la douleur , en particulier pour les patients qui ont eu du mal à trouver un soulagement avec des médicaments.

La recherche indique également que le CBD pourrait aider à traiter les douleurs inflammatoires et neuropathiques. Cela signifie qu’il pourrait être utile dans des maladies telles que le cancer, la sclérose en plaques, l’arthrite et bien d’autres qui impliquent des douleurs chroniques.

Tout aussi important, les chercheurs découvrent que le CBD a un profil de sécurité favorable et pourrait être plus sûr que de nombreux autres médicaments traditionnels.

Comment Le CBD Traite La Douleur Chronique

ÉTUDES RÉSULTATS
Le CBD module le système nerveux Le CBD peut soulager la douleur en ciblant les récepteurs de la glycine et du TRPV-1
Le CBD améliore le système endocannabinoïde Le CBD favorise les niveaux d’anandamide qui peuvent soulager la douleur
Le CBD soulage l’inflammation Le CBD réduit les cytokines, ce qui peut diminuer l’inflammation et soulager la douleur

Le CBD a de nombreuses façons de soulager la douleur. Certains d’entre eux incluent l’interaction avec le système nerveux, la promotion de la fonction endocannabinoïde et la réduction de l’inflammation.

Le CBD Module Le Système Nerveux

Le système nerveux est composé du cerveau, de la moelle épinière et des nerfs sensoriels (également appelés nerfs périphériques) dans les muscles. Les nerfs sensoriels sont chargés d’envoyer tous les types de signaux, y compris les signaux de douleur, qui traversent la moelle épinière jusqu’au cerveau. Le cerveau traite les informations sensorielles et le sentiment est perçu.

Avec la douleur chronique , les nerfs sensoriels fournissent un barrage constant de signaux de douleur.

Dans certains cas, comme dans le cas de maladies telles que l’arthrite, il est logique que les nerfs sensoriels émettent continuellement des signaux de douleur parce que le corps est dans un état constant de dommages. Cependant, la douleur chronique où aucune maladie n’est observée ne semble pas avoir de cause raisonnable.

Dans ces cas, les scientifiques pensent que les nerfs défectueux envoient des signaux de douleur qui sont amplifiés par la moelle épinière et le cerveau, un processus appelé sensibilisation centrale . La sensibilisation centrale peut entraîner une hypersensibilité à la douleur et une allodynie.

Dans les deux scénarios, la recherche montre que le CBD peut soulager cette douleur neuropathique. Le CBD semble réduire l’hypersensibilité à la douleur en ciblant les récepteurs TRPV1 , qui sont connus pour jouer un rôle dans la modulation de la perception de la douleur.

Le CBD, directement et indirectement, active les récepteurs TRPV1.

  • Directement, le CBD se lie au TRPV1 et désensibilise les récepteurs, ce qui réduit la sensibilité à la douleur.
  • Indirectement, le CBD augmente les niveaux d’anandamide, qui est connu pour se lier au TRPV1, en inhibant son enzyme, permettant des niveaux plus élevés d’anandamide dans le corps et plus d’interaction avec TRPV1.

Le CBD peut également soulager la douleur en ciblant les récepteurs de la glycine dans la moelle épinière, comme mentionné ci-dessus dans l’ étude multi-institutions sur le CBD supprimant la douleur inflammatoire et neuropathique.

Le ciblage des récepteurs de la glycine peut entraîner un soulagement de la douleur chronique et une réduction de l’hypersensibilité à la douleur.

Comment Le CBD Améliore Le Système Endocannabinoïde

L’anandamide, un cannabinoïde naturel présent dans le corps humain, est connu pour influencer plusieurs fonctions du corps. L’une d’entre-elles est la perception de la douleur.

Une étude menée par l’ Université de Californie à Irvine a montré qu’une augmentation d’anandamide dans le système nerveux périphérique pouvait supprimer l’initiation de la douleur. Les chercheurs ont augmenté les niveaux d’anandamide dans les nerfs sensoriels en inhibant l’activité de l’enzyme de l’anandamide appelée amide d’acide gras hydrolase (FAAH), ce qui a entraîné une réduction significative des signaux de douleur envoyés au système nerveux central.

Étant donné que l’anandamide produit ses effets en se liant aux récepteurs CB1, l’étude a également découvert que CB1 pouvait réguler les signaux de douleur envoyés au système nerveux central. Cette découverte pourrait aider à prévenir la sensibilisation centrale.

Il a été démontré que le CBD prévient efficacement la dégradation de l’anandamide et améliore la capacité de l’anandamide à soulager la douleur.

L’anandamide est transporté vers la FAAH par les protéines de liaison aux acides gras (FABP). Cependant, le CBD se lie aux FABP et les empêche de transporter l’anandamide vers FAAH. Le CBD réduit également l’activité de la FAAH, augmentant considérablement les niveaux d’anandamide, ce qui peut entraîner un soulagement de la douleur.

Le CBD Réduit L’inflammation

CBD et douleur : le CBD peut-il remplacer votre médicament anti-douleur ?Les zones enflammées du corps sont souvent sensibles et douloureuses au toucher. La douleur survient généralement parce que le gonflement pousse contre les nerfs, qui envoient des signaux de douleur au cerveau.

Le CBD possède des propriétés anti-inflammatoires bien documentées telles que la réduction de l’inflammation dans des maladies comme l’ arthrite , l’inhibition de la neuroinflammation dans les maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et le soulagement de la douleur inflammatoire.

Il semble y avoir plusieurs mécanismes que le CBD utilise pour réduire l’inflammation. Le CBD réduit considérablement les cytokines , qui sont des protéines pro-inflammatoires libérées par le système immunitaire.

L’une des cytokines les plus abondantes dans l’inflammation est appelée facteur de nécrose tumorale (TNF). Le CBD inhibe la libération de TNF, réduisant l’inflammation existante et empêchant l’inflammation de se produire.

De plus, le CBD réduit l’inflammation grâce aux récepteurs TRPV1 et aux récepteurs CB2. Les récepteurs CB2 se trouvent sur les cellules immunitaires et, lorsqu’ils sont activés, peuvent provoquer la mort naturelle des cellules, entraînant une diminution de l’inflammation.

Le CBD Peut-Il Remplacer Les Analgésiques ?

Le CBD est connu pour aider certaines personnes à se sevrer et à remplacer leurs analgésiques.

Un article publié dans The Daily Telegraph , un journal britannique, raconte l’histoire de Richard Holt qui utilise de l’huile de CBD à la place d’analgésiques pour soulager la douleur qui subsiste des blessures qu’il a subies lors d’un grave accident.

Holt est tombé d’une fenêtre qui a laissé ses deux jambes gravement endommagées, nécessitant une intervention chirurgicale et une thérapie physique. Pour soulager la douleur après l’accident, Holt a pris de l’Oxycontin, un analgésique opioïde. Après l’avoir pris pendant plusieurs mois, Holt a commencé à se sentir « groggy et écrasé ». Il a décidé d’arrêter de prendre Oxycontin et a ressenti des symptômes de sevrage intenses. Finalement, Holt a découvert le CBD.

Il a décrit l’effet du CBD sur sa douleur comme « profond », lui permettant d’être physiquement actif au lieu d’être confiné au canapé. Holt apprécie également que le CBD soit sûr à utiliser. Il ne subit aucun impact négatif à long terme comme il l’a fait avec Oxycontin.

Alors que de plus en plus de personnes ont besoin d’analgésiques et se tournent vers des opioïdes hautement addictifs, le besoin de nouveaux traitements efficaces est primordial. Heureusement, les chercheurs montrent que le CBD peut être une réponse à l’une des épidémies les plus meurtrières d’Amérique.Les preuves montrent que le CBD peut soulager la douleur neuropathique, la douleur inflammatoire et potentiellement remplacer les analgésiques. Le CBD est également sans danger, sans potentiel de dépendance ou d’abus.

La douleur n’a pas à contrôler votre vie ; Le CBD peut vous aider à vivre une vie plus saine et sans douleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *